Comment peut-on devenir millionaire

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Devenir millionnaire

J’imagine qu’une grande partie de personnes qui cherchent au moins à accumuler un bon capital, voire une fortune. Si ce n’est pas le cas, vous devriez.

A ce sujet, il y a de nombreux préjugés. Par exemple, de nombreuses personnes croient que devenir millionnaire est hors de portée; d’autres qu’il faut des revenus annuels monstres; etc.

Je peux vous dire que les chemins menant à cette réalisation sont nombreux et variés. Et le placement intelligent en est un, à votre portée.

C’est d’ailleurs ce qui ressort d’une récente étude publiée par une société financière américaine. On a ainsi sondé des gens dont la valeur nette excédait 5 M$ à propos des décisions et actions ayant contribué le plus à leur succès financier.

Contrairement à ce que bien des gens sont portés à croire, avoir des revenus élevés n’est pas le premier critère. En effet, leur première action a été «d’épargner tôt et régulièrement». C’est ce qui, selon eux, a le plus contribué à amasser une fortune.

Leur deuxième réponse : faire de bons choix de placement. Encore là, rien de bien sexy, mais plutôt terre à terre comme réponse.

En troisième place, loin derrière, on retrouve «avoir des revenus élevés». Car, il ne faut pas se leurrer : il est plus facile et rapide d’amasser un million de dollars lorsqu’on gagne 300 000$ par année que si notre revenu annuel est de 50 000$. Enfin, au quatrième rang, il y avait la réponse «dépenser de façon contrôlée».

Cela signifie que pour la plupart de ces millionnaires, leur succès s’explique par des éléments qu’une personne contrôle, soit le travail, l’épargne et le placement. Si vous faites cela de façon constante et disciplinée, vous aussi vous pouvez devenir millionnaire.

Plus vous commencez tôt, plus vos chances de succès sont grandes.

Par ailleurs, on leur a demandé de mentionner les plus grandes influences expliquant leur succès. Et 63% ont répondu «travailler fort», 16% «prendre de bonnes décisions» et 9% la «chance». Ces réponses sont loin d’être surprenantes. Par contre, si j’étais eux, je donnerais une plus forte note à la chance.

En effet, réussir dans la vie comporte un élément de chance, ne serait-ce que pour rester en santé par exemple. Il est difficile à quantifier, mais il ne faut pas l’oublier. Certes, la tendance humaine veut qu’on explique notre insuccès par la malchance, mais pas notre succès par la chance.

Je vous dirais que plus le succès est grand, plus il faut faire de la place à la chance.

Par contre, il y a des attitudes qui mènent à la chance et d’autres qui contribuent à augmenter les possibilités de malchance. Si vous passez votre vie à conduire votre auto de façon téméraire, les chances sont grandes pour qu’un jour vous faites un accident grave. Et lorsque ce jour arrivera, je parie que vous l’attribuerez à la malchance.

Comme dans le placement d’ailleurs, alors que bien des épargnants spéculent stupidement pour se diriger, quasi inévitablement, vers la banqueroute. À ce moment, ils seront prompts à attribuer leur échec, voire leur désastre, à la malchance ou à d’autres éléments extérieurs.

Bref, avoir de bons revenus, dépenser moins que nos revenus, investir le reste intelligemment et rationnellement, voilà qui demeure une recette menant au succès financier.

Et si vous êtes chanceux, ce succès prendra moins de temps à atteindre.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »